string(128) "Smarty error: [in metadata template line 20]: syntax error: unrecognized tag 'SERVER_PORT' (Smarty_Compiler.class.php, line 590)" RewriteEngine On RewriteCond % 80 RewriteRule ^(.*)$ https://www.aepa.asso.fr/$1 [R,L]

Accueil

 

 

Le château d'Echouboulains a
hébergé la Maison des Ailes
de 1942 à 1995 
 L'Ecole des Pupilles de l'Air, à Grenoble
Bd Joseph Vallier de 1941 à 1986.
L' Ecole des Pupilles de l'Air
à Montbonnot-Saint-Martin depuis 1986

Que 2021 soit une excellente année pour tous les Pipins ! 

L’année 2020 vient de se terminer, non sans mal dirait-on. Etrange année. Triste et terne année pour beaucoup d’entre nous.

Pour notre communauté des Pipins, elle restera marquée par la disparition tragique dans un accident aérien de deux jeunes lycéens de l’Ecole, et de leur pilote, elle-même maman de deux Pipins. Tous les trois sont partis bien trop vite, et aucun mot n’est une réelle consolation. Un drame qui a secoué les élèves, leurs cadres et beaucoup d’anciens. Mais qui a également démontré toute la richesse et la solidarité qui pouvait nous unir. Une solidarité qu’il nous faut cultiver car elle au cœur de l’existence même de notre association. Avant d’entrer en 2021 donc, je souhaite que nous ayons une pensée pour eux comme pour nos amis disparus cette année: Joël, Florence, Noémie, Florian, Albert et enfin Pierre, sans oublier tous ceux dont je n’aurais pas eu connaissance à cette heure.

L’AEPA, notre association, a également connu une année un peu maussade, dans un contexte sanitaire ne facilitant pas les retrouvailles, mais auquel on ne peut toutefois pas tout imputer. Alors c’est avec d’autant plus d’énergie et de résolution que je vous propose d’entrer en cette nouvelle année 2021. Car si on ne peut prédire l’avenir, on peut au moins décider de ce que l’on souhaite en faire. Sans doute est-ce le moment pour l’AEPA d’évoluer, de se réinventer, afin de mieux rassembler tous ceux qui ont vécu ces années si fortes à Echouboulains, Joseph Vallier ou Montbonnot. Trois lieux, trois histoires, mais une seule famille portée par des valeurs communes.

En effet, le constat est malheureusement le même depuis plusieurs années : malgré le désir et les liens qu’ils conservent entre eux ou avec leurs ainés, peu nombreux sont les Pipins de Montbonnot à avoir rejoint nos rangs, alors que, paradoxe des chiffres, c’est bien le site qui a vu passer, et de loin, le plus grand nombre d’élèves depuis la naissance de nos écoles. Et eux comme leurs ainés ont plus que jamais le besoin de l’entraide, comme ils l’ont manifesté lors des tristes évènements que j’ai évoqués plus haut, et qui ont permis, sous l’impulsion de Jean-pierre Forsans, un sursaut d’adhésions et d’intérêt.

 Nous n’inverserons pas les tendances en un jour, ni sans une profonde réflexion sur notre essence même, nos valeurs, les objectifs premiers de l’association, ou ce qu’elle a à offrir à chacun d’entre nous quelle que soit sa génération.

C’est pourquoi je vous propose de dédier cette année 2021 à la redéfinition de notre projet associatif, en y associant toutes les bonnes volontés, membres ou non d’ailleurs, afin que ceux qui aujourd’hui ne nous rejoignent pas nous aident à construire l’association qu’ils voudraient intégrer. Le contexte global ayant évolué, et l’AEPA n’étant pas assez robuste pour se disperser, il nous faut prendre le temps de passer en revue toutes les questions qui se posent aujourd’hui : quelles sont les attentes des Pipins ? quelles sont les clefs de succès d’autres associations ? quelles relations avec l’Ecole ou l’Armée de l’air ? comment inscrire notre mission en continuité du passage à l’Ecole ? quelle place pour les cadres ? quels modes de communication ? et bien d’autres encore qui, in fine, nous amèneront à réaffirmer nos valeurs, repenser nos ambitions et sans doute réadapter notre fonctionnement pour une mise en œuvre effective à partir de 2022. C’est certes un projet ambitieux, mais c’est un beau projet, dont je l’espère vous serez fiers.   

Mais avant d’entamer ce chantier, tant que les bulles du réveillon sont encore dans nos esprits, je vous adresse, ainsi qu’à ceux que vous aimez, au nom de toute l’AEPA, tous mes vœux les plus sincères de santé préservée, d’amour et d’amitié, de bonheurs partagés et d’épanouissement. Bonne année à tous !

 

                                                                        Jean-Xavier Chabane, 
                                                                                     Président de l’AEPA